Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France

Septembre 1990 : bénissez-nous mes soeurs !

 

Le 11 septembre 1990 a lieu à Paris, sur les marches de la Sorbonne, une bien étrange cérémonie. Venue tout droit de San Francisco, Sister Vicious Power Hungry Bitch, révérende mère californienne, reçoit les vœux des quatre premières Sœurs de la Perpétuelle Indulgence en France. Mère Rita du Calvaire, Sœur Cunégonde Hospitalière, Sœur Ginette de la Vache Molle et Sœur Thérèse de Cul et Lard vont désormais prendre en main la destinée du tout nouveau couvent de Paris.

Le couvent de San Francisco est déjà bien installé (depuis 1979) quand Jean-Yves Le Talec le découvre lors de la Conférence mondiale sur le sida de juin 90. Très vite, le journaliste du Gai Pied se voit investi de la mission de créer un couvent à Paris. Contrairement à leurs homologues, les Sœurs françaises choisissent la mixité en acceptant non seulement des femmes, mais aussi des hétérosexuels. Mais le discours et les actions sont les mêmes. Il s’agit ici aussi de lutter contre le discours moraliste des Églises, qui veulent tout interdire : contraception, avortement, préservatifs et bien sûr relations homosexuelles. Afin de combattre la honte induite par la société et la religion, les Sœurs œuvrent à redonner leur fierté aux homos, et à assurer leur visibilité.

Les Sœurs de Paris font sa première apparition lors du Salon de l’Homosocialité, organisé par le Gai Pied en mars 1991. Quelques jours plus tard, elles organisent une collecte de fonds lors d’un événement culturel organisé près de la place de Clichy par le journal branché Collector. Les 43.800F gagnés sont ensuite redistribués à Aides, Positifs, Act Up-Paris et Aparts… Le 31 mai et le 1er juin, le couvent de Paris organise son premier concile, auquel assistent des Sœurs américaines, australiennes et anglaises. Le lendemain, dimanche 2 juin, tout ce petit monde profite enfin de la Fête Dieu pour aller évangéliser les gais parisiens lors du Tea Dance hebdomadaire organisé au Palace.

Peu à peu, les Sœurs montent diverses actions de prévention, organisent des confessions dans des bars, afin notamment de permettre aux homos d’exprimer leurs réactions par rapport à la maladie qui décime alors la communauté. Assez rapidement, elles organisent aussi des séjours de ressourcement, qui offrent à des personnes concernées par le sida une semaine de break dans un endroit agréable. Si leur présence interpelle et trouble d’abord la communauté, elles parviennent malgré tout peu à peu à trouver leur place.

Le couvent de Paris, qui fête aujourd’hui ses 25 ans, a vu la naissance (et parfois malheureusement la disparition) de plusieurs autre couvents en France. Avec toutes les autres Sœurs, de France et du monde entier, il est devenu un acteur incontournable du paysage LGBT, un appui sans faille des associations, un élément de joie et de fête, de fierté et de prise de conscience. Aussi le Centre LGBT ne peut-il que se féliciter de l’accueillir enfin depuis le printemps dernier comme association membre !

Thomas Dupuy



Faire un don au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France Adhérer au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France


© Centre LGBT Paris-ÎdF | Page des Volontaires | Page du CA | Réservation de salles | Plan du site | Contacter le webmaster | Site réalisé avec SPIP 3.2.1