Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France

Pour un réseau santé LGBT ?

 

Que se passe-t-il lorsqu’au petit matin, au moment d’uriner, vous ressentez un petit picotement très désagréable ? Pire encore, si cette irritation surgit dans une autre partie intime de votre corps appelée anus ? Imaginez aussi une irruption de petits boutons vraiment inexplicable, un maux de gorge persistant, un bouton moche très mal placé sur le coin de votre belle bouche. Vous avez peut-être attrapé une IST (infection sexuellement transmissible), il vous faut donc consulter un médecin. Commence parfois l’angoisse : comment va-t-il réagir ? Sera-t-il (ou elle) ouvert(e) à ma sexualité différente ?

Mais sans même parler d’IST, comment un professionnel de santé peut-il comprendre qu’être gay, lesbienne, bi ou trans, c’est trimballer dans sa tête une expérience particulière, c’est avoir été confronté à la dissimulation, c’est avoir subi parfois des vexations ou de vraies discriminations. Dès lors on ne gère pas sa santé comme n’importe quel individu. On peut hésiter à faire son coming out avec son médecin, on peut retarder la visite médicale par appréhension et risquer de retarder diagnostic et traitement, on peut aussi tout simplement zapper des réflexes préventifs (comme la visite chez le gynéco pour les lesbiennes ou un test de dépistage).

D’où la première question du public posée à l’Accueil du Centre LGBT concernant la santé : pouvez-vous nous conseiller des professionnels sensibilisés au public LGBT ? Sauf que dans notre système de santé universel, il n’est pas vraiment autorisé de placer sur une carte de visite de médecin un label « LGBT », il y a du reste eu un avis du Conseil de l’Ordre des médecins s’opposant à la mise en place d’un annuaire des professionnels de santé LGBT, comme il en existe un pour les avocats.
Voici donc pourquoi le Centre LGBT Paris-IdF organise une journée d’échanges le samedi 28 mars à laquelle sont conviés professionnels de santé et militants associatifs. Occasion pour nous de poser toutes ces questions : quelles sont les demandes spécifiques du public LGBT ? Comment le corps médical y répond-t-il ? Comment faire en sorte que toutes les initiatives qui existent dans notre région soient mieux connues ? Bref, comment faire en sorte qu’un Réseau Santé LGBT fonctionne ? Pour que nous prenions tous mieux en mains notre santé.

Hervé Latapie



Faire un don au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France Adhérer au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France


© Centre LGBT Paris-ÎdF | Page des Volontaires | Page du CA | Réservation de salles | Plan du site | Contacter le webmaster | Site réalisé avec SPIP 3.2.1