Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France

Les 40 ans de l’ASMF !

 

L’ASMF fête aujourd’hui ses 40 ans ! Comment est née l’une de nos plus "vieilles" associations ?

L’histoire de l’ASMF prend ses racines dans une suite logique du mouvement de libération des mœurs qui suivit 1968. À Marseille, Jean-Pìerre Fouque vendait vêtements en cuir et autres accessoires. Dans les années 1970, il avait tellement de clients qu’il eut l’idée de rassembler ceux qui aimaient le cuir, la moto ou le caoutchouc dans un groupement d’amis, un club d’échange d’idées et de fantasmes. Le « Boys Cuir » devint le premier club Cuir S.M. de France. En 1975, à la suite de la présentation de comptes fantaisistes, l’assemblée générale décida de dissoudre le SMF et de recréer dans la foulée un nouveau club. Les statuts de l’ASMF furent déposés le 23 septembre 1975. La dénomination « Association Sportive Motocycliste de France » permettait d’intégrer les lettres « S.M. » sans parler officiellement de « sadomasochisme », chose impensable à l’époque.

Peux-tu rappeler qui est l’ASMF et à qui elle s’adresse ? A-t-elle évolué en 40 ans ?

L’ASMF est une association fétichiste non mixte qui s’adresse aux gays attirés par le cuir et les pratiques fétichistes essentiellement mais pas que. Notre devise est « Tous les fantasmes, tous les fétiches, tous les plaisirs. »
Comme toute la société, l’association et ses activités ont évolué, mais l’esprit club reste présent à travers une charte appliquée par nos membres. Les soirées fétichistes, les repas conviviaux et les apéros sont des éléments essentiels ; mais contrairement aux débuts, ils se tiennent dans des lieux ouverts sur l’extérieur.

Qu’en est-il aujourd’hui de la visibilité des pratiques fétichistes ? Et des liens avec les autres associations ?

Nous sommes bien loin de l’image « Village People » des années 70-80, même si elle persiste pour certain-es, y compris dans la communauté LGBT. Malgré tout, il est plus admis aujourd’hui de rencontrer des personnes en cuir dans la vie de tous les jours. Nous tentons de démystifier nos pratiques, en apprenant les règles essentielles du respect des autres, ainsi que les techniques à transmettre, via l’organisation d’ateliers réguliers.

Avec les autres associations fétichistes, nous entretenons, et encore plus cette année, de très bonnes relations. Soyons honnêtes, ça n’a pas toujours été le cas. Nous avons défilé ensemble, sous une même bannière, lors de la dernière Marche des Fiertés et nous organisons le week-end des 9-10 et 11 octobre un week-end regroupant 5 associations fétichistes.

Le lien est fort avec les associations de prévention comme Aides. Nous sommes membres du Centre LGBT et de l’Inter LGBT. Au niveau international, nous faisons partie de l’ECMC qui regroupe les clubs comme le nôtre en Europe

Quel est votre programme aujourd’hui, pour fêter vos 40 ans ?

Tout au long de l’année, nous avons un programme chargé dont le point d’orgue sera un grand cocktail dinatoire suivi d’une soirée dansante pour nos membres mais également nos partenaires associatifs et commerciaux, le 26 septembre. À cette occasion, une exposition sera présentée retraçant nos 40 ans au travers de 80 affiches.

Propos recueillis par Thomas Dupuy



Faire un don au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France Adhérer au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France


© Centre LGBT Paris-ÎdF | Page des Volontaires | Page du CA | Réservation de salles | Plan du site | Contacter le webmaster | Site réalisé avec SPIP 3.1.6