Centre LGBTQI+ de Paris et d'Île-de-France, le Centre Lesbien, Gai, Bi, Trans, Queer et Intersexe de Paris et d'Île-de-France

Ciel mon dimanche ! : La reconnaissance faciale : un danger pour les minorités ?

 

Débat animé par Francis Carrier de l’association Grey Pride.

Jusqu’à présent, la vidéo-surveillance était implantée pour surveiller un espace public ou privé, les caméras étaient reliées à un PC de sécurité et les images étaient visualisées par un opérateur humain. Aujourd’hui ce sera de moins en moins le cas ; derrière les caméras, les opérateurs sont peu à peu remplacés par des Intelligences Artificielles (IA) qui travaillent sans relâche et auxquelles on peut faire faire de plus en plus de choses.

ALICEM, application déployée pour le gouvernement pour sécuriser l’accès à nos données (impôts, caf…), n’est-elle pas les prémices de l’utilisation généralisée de la reconnaissance faciale dans l’espace public (aéroports, entrée dans un établissement public, manifestations…) ? Représente-t-elle un danger pour les libertés individuelles, pour les minorités ? Des garde-fous sont-ils mis en place ?



Faire un don au Centre LGBTQI+ de Paris et d'Île-de-France, le Centre Lesbien, Gai, Bi, Trans, Queer et Intersexe de Paris et d'Île-de-France Adhérer au Centre LGBTQI+ de Paris et d'Île-de-France, le Centre Lesbien, Gai, Bi, Trans, Queer et Intersexe de Paris et d'Île-de-France


© Centre LGBT Paris-ÎdF | Page des Volontaires | Page du CA | Réservation de salles | Plan du site | Contacter le webmaster | Site réalisé avec SPIP 3.2.11