Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France

ANT : "si mon genre m’était conté"

 

L’Association Nationale Transgenre lance un nouveau livret informatif destiné aux personnes transgenres !

À l’occasion de la journée de la « Rentrée des Assoces » au Centre LGBT Paris-Île de France, samedi 19 septembre, l’Association Nationale Transgenre (ANT) a lancé un nouveau livret informatif sur la transidentité, destiné au grand public, mais visant plus particulièrement les jeunes personnes transgenres et leurs familles.

À des années-lumière des préjugés malveillants cantonnant la diversité des identités de genre au rang de « pathologie », et destinant les personnes transgenres à la souffrance, l’ANT a choisi de mettre en avant un thème commun à tous, transmis de générations en générations et intemporel : l’univers des contes.

Ces histoires et leur imaginaire, souvent destinés à l’origine à accompagner les enfants vers l’âge adulte, délivrant des messages éducatifs et d’éveil, abordant des sentiments tels que la peur, la vie, l’amour, ainsi que le courage, l’entraide et la richesse des différences, sont particulièrement appropriés pour porter un message d’humanité, d’espoir et de bien-être. C’est ainsi que nous voulons parler aux jeunes transgenres de leurs vie, qu’ils ou elles désirent construire, mais aussi informer parents et acteurs sociaux et éducatifs.

« Il était une fois une personne transgenre »
Ce livret, avec une ambiance graphique douce et colorée, aborde sous la forme d’un cheminement personnel les différents questionnements lorsqu’il s’agit d’assumer son identité de genre. Ainsi, on y parle de ce que l’on peut ressentir : la prise de conscience, les craintes et les peurs empêchant d’aller de l’avant, les premiers pas pour s’affirmer. Dédramatiser, rassurer, sortir de l’isolement, tel est le message porté par la première partie de l’histoire.

« Je m’affirme, je m’assume »
En poursuivant la lecture, il y est réaffirmé que vivre sa transidentité, assumer son genre, n’est pas insurmontable. Mais nous soulignons aussi les difficultés bien réelles que l’on rencontre sur son chemin. Parfois, hélas, le silence tue ! Et l’hostilité aussi.
« Avoir des enfant comme dans un conte de fée »
L’urgence, pour l’État français, c’est d’aider ces enfants et adolescents ; c’est aussi de cesser d’exiger de ses tribunaux leur stérilisation dès qu’ils sont devenus majeurs. Le gouvernement doit, de manière vitale, reconnaitre et respecter leur identité de genre tout au long du cursus scolaire.

Aussi il doit prendre les mesures nécessaires afin de combattre le harcèlement moral de ces jeunes, si fréquent à l’école, mais aussi leur déscolarisation et leur marginalisation professionnelle. Pour que le conte se termine toujours bien pour les jeunes transgenres, et que l’on puisse écrire :
« Ils/elles vécurent heureux-ses et eurent beaucoup d’enfants. » (ou sans enfants, si c’est un choix).

L’ANT tient à remercier l’ensemble de ses partenaires et soutiens financiers qui ont permis l’édition de ce document.



Faire un don au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France Adhérer au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France


© Centre LGBT Paris-ÎdF | Page des Volontaires | Page du CA | Réservation de salles | Plan du site | Contacter le webmaster | Site réalisé avec SPIP 3.2.1