Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France

Teddy’s in Paris

 

Festival cinéma :

Teddy’s in Paris se déroulera le week-end du 28 et 29 avril 2017 au Luminor Hôtel de Ville.
Il s’agit de la seconde édition de cette reprise parisienne de la sélection LGBTQ de la Berlinale, qui récompense chaque année les films queer présentés au festival.

Le programme :

Vendredi 28 avril
20h : God’s Own Country (Grande-Bretagne, 104’) de Francis Lee
Projection suivie de la soirée d’ouverture du festival dans le salon du cinéma Luminor

Samedi 29 avril
15h : Close-Knit (Japon, 127’) de Naoko Ogigami (Prix spécial du Jury)
17h30 : My Homosyster (Suède/Norvège, 15’) de Lia Hietala + Small Talk (Taiwan, 88’) de Hui-Chen Huang
20h : Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (Canada, 183’) de Mathieu Denis et Simon Lavoie

Infos pratiques :

Cinéma Luminor Hôtel de Ville / 20 rue du Temple 75004 Paris

Tarifs : 7,50 € la place
(le Festival est aussi accessible avec les cartes illimitées UGC et MK2)

Liens :

Sur Facebook : https://www.facebook.com/Teddy-Award-in-Paris-1722846141272756/?fref=ts
Sur twitter : @TeddyParis

Détail des films :

God’s own country (réal. : Francis Lee, GB, 104’) : Un été dans la campagne anglaise. Le jeune fermier Johnny Saxby noie ses frustrations quotidiennes dans l’alcool et ne vit que des relations éphémères, jusqu’à ce qu’un migrant roumain arrive pour travailler à la ferme. Une relation intense naît entre les deux jeunes hommes.

Close-Knit (réal. : Naoko Ogigami, Japon, 127’) : Tomo, 11 ans, vit avec une mère qui ne s’occupe pas d’elle. Un jour, cette dernière ne rentre pas à la maison. La petite fille va trouver refuge chez son oncle Makio, qui vit avec Rinko, une femme transgenre. Si Tomo fait d’abord preuve de réserve face à cette femme, elle est bientôt séduite par sa douceur et sa gentillesse.

Small Talk (réal. : Hui-Chen Huang, Taïwan, 88’) : Un documentaire autobiographique de la réalisatrice taïwanaise Hui-chen Huang qui filme ses discussions avec sa mère, prêtresse taoïste lesbienne. A travers ce film, Hui-Chen essaie de briser le silence et de comprendre une mère qu’elle n’a jamais véritablement connue.

Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que creuser leur tombeau (rél. : Mathieu Denis, Simon Lavoie, Canada, 183’) : Klas Batalo, Giutizia, Tumulto et Ordine Nuovo, quatre Québécois dans la vingtaine, refusent le monde tel qu’il leur est offert. Trois ans après le « Printemps Érable », et s’en dissociant, ils se lancent dans des actions de vandalisme qui tendent de plus en plus vers le terrorisme. Mais leur avant-garde révolutionnaire ne rejoint visiblement pas les aspirations dominantes de la société et risque à tout moment de leur éclater au visage.

My Homoyster (réal. : Lia Hietala, Suède, 15’, Award meilleur court-métrage) : Cléo a dix ans et se pose beaucoup de question : comment savoir quand on est amoureux de quelqu’un ? Si on préfère les garçons ou les filles ? Lorsque sa grande soeur se met à sortir avec une fille, de nouveaux sentiments naissent chez la petite fille. Lors d’un voyage à travers les fjords norvégiens, elle aborde le sujet avec le jeune couple.



Faire un don au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France Adhérer au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France


© Centre LGBT Paris-ÎdF | Page des Volontaires | Page du CA | Réservation de salles | Plan du site | Contacter le webmaster | Site réalisé avec SPIP 3.1.3