Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France

La Semaine LGBT chinoise à Paris

 

Exposition, Dédicaces, Débat, Projection, Conférence, Dîner, Soirée

www.facebook.com/semaineLGBTchinoise
www.happy-togayther.com
Contact : semainelgbtchinosie@gmail.com

PROGRAMME

La Gaité chinoise, banquet des joyeux penseurs
Jeudi 4 février 2016 à 20h, Restaurant THAÏSIL (3 rue du Nil, Paris 2e)

« Les plaisirs de la chère et de la chair sont dans la nature humaine », dit un philosophe chinois au IIIe siècle av. J.-C. (Balzac a écrit également que l’amour physique est un besoin semblable à la faim). La littérature chinoise use souvent des noms d’aliments comme métaphores pour décrire la partie du corps, comme nid d’alcool(fossettes), bouche en cerise, grosse racine (grand zizi)… Ces deux exemples montrent les liens étroits entre la nourriture et le sexe en Chine.
À l’occasion de La Semaine LGBT chinoise à Paris, nous découvrirons pendant ce dîner franco-chinois la politesse à table en Chine, les coutumes du Nouvel An lunaire ainsi que l’histoire insolite de l’homosexualité chinoise. Vous redécouvrirez la tradition des lettrés d’autrefois grâce à des jeux, des poèmes, des films qui parcourront votre repas.

Animateur YU Zhou, auteur et conférencier. Il a publié La baguette et la fourchette et Images courantes (recueil de poèmes) en 2012.

Menu spécial : 48 euros
Réservation obligatoire : semainelgbtchinosie@gmail.com
Adresse : 3 rue du Nil, Paris 2e

La littérature homosexuelle chinoise en France (dédicaces)
Vendredi 5 février 2016 à 19h
Librairie Les Mots à la Bouche (6 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4e)

Par tradition, les Chinois aiment à cultiver leur mémoire. L’homosexualité y est attestée dans de nombreux textes historiques. Mais la littérature homosexuelle au sens moderne débute sous les Ming (1368-1644) et continue à fleurir sous les Qing (1644-1911), comme Le Tombeau des amants (Éditions Cartouche) et Miroir précieux des amateurs de fleurs. On trouve également des histoires et des personnages homosexuels dans des grands classiques comme Fleur en Fiole d’or (Gallimard), Le Rêve dans le pavillon rouge (Gallimard) et Chroniques de l’étrange (Philipe Picquier).
Au XXᵉ siècle la littérature homosexuelle s’épanouit à l’extérieur des contes, devient plus personnelle et conflictuelle avec soi-même et la société, comme Lèvre pêche (Gallimard - Bleu de Chine) et Garçons de cristal(Philipe Picquier), quelques rares romans traduits en français. Le cinéma homosexuel quant à lui est beaucoup plus connu à l’étranger grâce aux prix obtenus dans des festivals : Lan Yu, Ivresse Printanière...
En présence de Peng Gang, Laurent Long, Sergio Costa, Geneviève Imbot-Bichet.

Les Mots à la bouche, librairie LGBT depuis 1980 à Paris, elle est devenue en 30 ans un lieu incontournable de la vie littéraire et intellectuelle des minorités sexuelles de la capitale.

Confrontation (exposition de photos)
Vernissage vendredi 5 février 2016 à 20h,
Librairie Les Mots à la Bouche (6 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4e)

Banjin (1988- ), peintre et photographe, mais aussi diplômé de l’Université de Wuhan, il vit actuellement en France pour poursuivre ses études en art et en photographie.

Happy Togayther - Spécial Nouvel An chinois, par AZN
Vendredi 5 février 2016 à 23h30, Comedy Club, 42 Boulevard de Bonne Nouvelle, 75010 Paris

Happy Togayther, la soirée clubbing de La Semaine LGBT chinoise par le célèbre AZN à Paris. Des cadeaux, des guest-stars et bien d’autres surprises encore pour célébrer la nouvelle année du singe...

Le goût et le coût de se dire homosexuel en Chine
Mardi 9 février 2016 à 17h, La Maison de la Chine (76 rue Bonaparte, Paris 6e)

En Chine, dans sa culture, l’individualisme a rarement été promu. Une philosophie dominante sur la symbiose des vies interdépendantes dans une collectivité s’est plutôt imposée. La revendication homosexuelle transgresse par conséquent non seulement la normalité (sexuelle et familiale) mais aussi l’impératif de la collectivité. Un coming out non-préparé pourra devenir un acte d’isolement social et psycho-affectif. L’individu perdra ses liens sociaux et subira des chocs psychologiques.
Entre la quête de son identité, à la recherche d’une reconnaissance et le prix à payer pour devenir enfin un individu émancipé, comment mieux comprendre l’itinéraire d’un gay en Chine ?
Invité : Rachelle Lu, Joe Lin

CHEN Ting est doctorant-chercheur en sociologie clinique à Paris VII. Médiateur socioculturel au Centre Geogres-Devreux depuis 2011, il s’intéresse aussi à la questions du statut du sujet chez les Chinoises.

On est là ! - Ciné/débat sur les mouvements lesbiens en Chine
Mercredi 10 février 2016 à 20h, Mairie du 3e de Paris

Que se passe-t-il quand 300 lesbiennes du monde entier assistent à la plus grande conférence des Nations Unies sur les femmes à Pékin ? Chose incongrue, comment est-il possible que le mouvement lesbien chinois soit né dans une boîte de nuit clandestine au moment où deux autocars remplis de lesbiennes sont arrivés ?
Ce film documentaire de Jing Zhao et de Shi Tou, nous fait revivre la 4e Conférence mondiale sur les femmes à Pékin en 1995, moment marquant du mouvement féministe mondial et lesbien en Chine.
On est là !, film documentaire chinois, 2015, durée : 60 minutes, VOSF.

Jing Zhao, réalisatrice et militante, et Shi Tou, réalisatrice et militante du mouvement lesbien en Chine.

Être femme et lesbienne en Chine -Briser les chaînes, devenir égal et jouir
Jeudi 11 février 2016 à 19h, Espace des Femmes (35 rue Jacob, Paris 6e)

La condition des femmes est devenue plus difficile en Chine pendant la politique de l’enfant unique mise en place en 1979. Elle a eu pour effet de renforcer la domination masculine. L’homosexualité est une manière d’échapper aux contraintes sociales et morales qui pèsent sur les femmes mais aussi sur les hommes d’une autre façon. Néanmoins s’affirmer comme homosexuel en Chine autant pour les hommes que pour les femmes est stigmatisant et barre de nombreuses possibilités professionnelles, affectives et économiques.
Comment contournent-ils (elles) les normes pour exister ? En quoi hommes et femmes se différencient-ils dans leur parcours vers l’homosexualité ? Pourquoi des homosexuels épousent-ils des lesbiennes ? Quels sont les scénarios particuliers de la gestation pour autrui ?
Monique Selim et Guo Wenjing, deux anthropologues, répondront à toutes ces questions et bien d’autres à partir de leur expérience de terrain depuis 10 ans en Chine. Le débat sera suivi d’une dédicace de leurs ouvrages et d’un buffet.

Monique Selim est anthropologue et directrice de recherche à l’IRD de l’université Paris VII. GUO Wenjing est docteure en anthropologie (Paris I) et chercheure associée au CESSMA.

En partenariat avec Espace des Femmes, le Vendredi des Femmes et Festival culturel LGBT

La Semaine LGBT chinoise à Paris {JPEG}



Faire un don au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France Adhérer au Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France


© Centre LGBT Paris-ÎdF | Page des Volontaires | Page du CA | Réservation de salles | Plan du site | Contacter le webmaster | Site réalisé avec SPIP 3.0.20